Couperose

La couperose, affection fréquente, peut être facilement traitée en une ou plusieurs séances de laser.

L’objectif est de provoquer la destruction ciblée des vaisseaux sanguins. Selon la taille des vaisseaux, le praticien pourra utiliser plusieurs lasers : laser à colorant pulsé, laser Nd YAG, laser FTP.

Il existe plusieurs formes de couperose : les érythroses, qui sont des rougeurs diffuses du visage ou du cou, et qui s’accompagnent fréquemment de « flush » (rougeurs paroxystiques liées à certaines circonstances telles que les émotions, la température, la prise d’aliments), et une autre forme de couperose où le visage est parsemé de petits vaisseaux.

Le laser à colorant pulsé est l’un des lasers les plus efficaces pour traiter les différentes formes de couperose et d’eryhthrose. Les cas présentant des vaisseaux de grande taille sont traités avec les autres lasers vasculaires. Les lasers KTP et Nd YAG sont aussi des lasers de référence dans le traitement des couperoses.

Le traitement d’une couperose nécessite habituellement un à trois passages espacés de quelques mois selon son intensité et sa sévérité.

Les impacts du laser à colorant pulsé sont désagréables (sensation de coups d’élastique), mais ils sont bien supportés par l’adulte.

Dans les suites d’un traitement vasculaire, il se produit un œdème (gonflement du visage) pendant 2 à 3 jours. La zone traitée devient rouge pendant plusieurs jours. Selon son importance, quelques jours d’éviction sociale peuvent être à prévoir. Dans certains cas, il sera nécessaire de créer un purpura (tâche bleue) pour obtenir un meilleur résultat. Dans ces cas, l’éviction sociale sera un peu longue.

A près la séance, on applique une crème apaisante pendant 4 à 5 jours. Une protection solaire sous forme d’écran total est indispensable.

Après une à trois séances, on observe une diminution du nombre et de la taille des vaisseaux ainsi que du fond rouge. Les rougeurs subites diminuent aussi dans la plupart des cas. L’effet n’est pas définitif et la couperose a tendance à disparaître. Des traitements d’entretien sont nécessaires.

Ce traitement n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Aucun arrêt de travail ne peut être délivré par le praticien pour ce traitement à visée esthétique.

La Polyclinique Santa Maria

Nous contacter

Centre Laser Nice Santa Maria - Polyclinique Santa Maria

57, avenue de la Californie - 06200 NICE

+33 (0)4 92 03 03 33